Depuis environ trois semaines, une impressionnante campagne de désinformation a lieu à propos du retrait par le gouvernement vénézuelien de la concession accordée à une chaîne privée de télévision. L'ampleur de la campagne internationale visant à dénigrer le gouvernement dirigé par le président anti-libéral Hugo Chavez est d'autant plus frappant que l'acte qui lui est reproché est particulièrement banal... et entièrement justifié, tant d'un point de vue juridique que politique.

Cette affaire n'est pas sans rapport avec la situation de notre pays parce qu'elle révèle l'extraordinaire connivence, déjà soulignée dans mes précédentes notes, entre les grands groupes médiatiques et les dirigeants politiques de la droite internationale.

Je vous invite à visiter les sites suivants pour et à votre tour de faire suivre ces liens à votre carnet d’adresse. Nous n’avons en effet ce moyen militant pour démasquer les mécanismes de cette campagne qui ne vise qu’à déstabiliser un gouvernement qui ose s’opposer aux Etats-Unis en proposant un modèle social et politique particulièrement original et encourageant pour la gauche dans le sous-continent américain et partout dans le monde.

 

 

 
 
 
 

 

Retour à l'accueil