Le livre de Jean-Luc Mélenchon, En quête de Gauche est disponible depuis ce matin « dans toutes les bonnes librairies », comme on dit. J’ai eu la chance de le lire avant tout le monde, car l’auteur me l’a offert la semaine dernière pour mon anniversaire. C’est un bon livre. Croyez-moi.

 

Je n’en ferai pas le résumé dans ce blog. Pas tout de suite en tout cas.

 

Si je le faisais, ce serait vous inciter à ne pas l’acheter pour le lire vous même ! Et je ne veux pas contribuer à ce phénomène navrant qui fait que beaucoup de gens, surtout parmi les militants, se contentent de lire les résumés trouvés dans la presse ou – désormais – sur internet pour se construire un discours mondain nécessairement vague et forcément approximatif, puisqu’ils n’ont pas fait l’effort de se plonger, quelques heures durant, dans la lecture d’une pensée complexe, argumentée, et globale. C’est vrai que tous les essais politiques publiés depuis quelques temps ne proposent pas une pensée complexe, argumentée, et globale ! Mais celui-ci, oui. Alors lisez-le.

 

Par ailleurs, il faut dire un mot de ces résumés que l’ont trouve dans la presse… Depuis une quinzaines de jours, se multiplient les « brèves » sur la publication d’une série d’ouvrages politiques signés de personnalités de la gauche, notamment du PS. Je suis stupéfait du traitement qu’en font la plupart de ces journalistes réduisant ces publications à des pamphlets anti-Royal. L’hyper-personnalisation recommence (ou plutôt se poursuit). Le sommet a été atteint par François Bazin dans le Nouvel Observateur de cette semaine, qui, sous le titre « L’autre procès » amalgame le propos d’Allègre, de Mélenchon et des autres dans une « production littéraire tout entière dirigée contre l'ancienne candidate socialiste », résumant les critiques aux questions de l’ambition, de la maladresse, de la paresse, de l’infidélité… Je n’ai pas lu le livre d’Allègre, je ne peux donc pas dire si Bazin déforme son propos. Mais je suis sûr que Bazin n’a pas lu celui de Mélenchon, car aucun de ces thèmes n’y est développé, pas même évoqué. En quête de Gauche est un essai politique sérieux et documenté qui ne verse aucunement dans les querelles de personnes dont la presse people (la presse en général, devrais-je dire) se régale.

 

Un conseil, donc, aux militants qui veulent vraiment comprendre la situation de la  Gauche aujourd’hui et qui veulent (re)construire la Gauche de demain. Ne vous fiez donc pas à ce que disent les médias de l’ouvrage de Mélenchon.  : achetez-le et lisez-le.

 

Allez… si vous voulez quand-même en avoir un avant goût, voici l’interview de Jean-Luc Mélenchon lui même, qui présente son livre.

 

 
Retour à l'accueil