Chômage, emploi, précarité... il y a urgence !

A nouveau, les Français placent ces thèmes au coeur de leurs préoccupations. Dans le même temps, le gouvernement poursuit méthodiquement la remise en cause et le démentèlement des services publics : la Poste, l'énergie et... le service public de l'emploi.


Outre que ces questions mériteraient un large débat démocratique, force est de constater que ces réformes sont bien évidemment engagées sans concertation réelle, à marche forcée, au plus grand mépris des personnels et usagers.

Concernant la fusion ANPE-Assedics, devenus Pôle Emploi, elle signe un acte politique majeur du gouvernement de Nicolas Sarkozy qui poursuit sa politique libérale contre l'intérêt des demandeurs d'emploi et du personnel.

L'on peut légitimement s'interroger sur la nécessité de cette fusion, de l'intérêt pour les demandeurs d'emploi et des conséquences pour les personnels.

 

lire la suite sur le site du Parti de Gauche...

Retour à l'accueil