Communiqué du Parti de Gauche – Seine-Saint-Denis

 

Un engin incendiaire a été lancé, dans la soirée du dimanche 11 janvier, contre une synagogue à Saint-Denis. Comme on pouvait le redouter, les logiques à l’œuvre actuellement dans la guerre à Gaza trouvent dans notre pays des importateurs qui souhaitent interdire toute solution politique et cherchent  dans notre pays comme au Proche-Orient à accréditer la thèse d’un affrontement communautaire inéluctable.

 

Le Parti de Gauche - Seine-Saint-Denis condamne fermement cet acte.

 

Pour le Parti de Gauche, qui a participé samedi dernier à la manifestation pour l'arrêt immédiat des combats dans la bande de Gaza, la guerre qui se mène actuellement est avant tout l'expression d'une lutte pour la terre, que tous les tenants du « choc des civilisations » s'emploient grossièrement à présenter comme un affrontement communautaire et religieux.

 

Face à l'enchaînement trop prévisible des événements, il existe deux urgences pour la gauche de notre pays :

 

  • Il faut amplifier la mobilisation pour que s'arrête dans les plus brefs délais cette inadmissible guerre que mène le gouvernement d'Israël dans la bande de Gaza. A moins de se résigner à voir s'abattre partout la logique de la loi du Talion et des punitions collectives contre les peuples, l'argument de la réplique aux bombardements aveugles des missiles du Hamas ne peut être retenu dans cette offensive de l'armée d'Israël, employant des moyens militaires infiniment supérieurs et frappant aveuglément la population civile. En agissant de la sorte, l'actuel gouvernement d'Israël ne sert pas la sécurité de son peuple pour laquelle il prétend combattre.

 

  • Ici aussi, sur le sol de la République française, la laïcité est la condition de la paix. Elle doit être défendue comme notre bien le plus précieux. Le conflit à Gaza ne doit pas devenir l’affaire des communautés religieuses, c’est celle de tous les citoyens français attachés à la paix. De la même manière, l’agression contre la synagogue de Saint-Denis est une violence faite à chacun et nous devons condamner avec fermeté de tels actes. Il s'agit de combattre le racisme et l'ethnicisme pour ne pas qu'ils s'insinuent dans la vie de notre pays et divisent entre eux les français.


Retour à l'accueil