Le 5ème Forum Mondial de l'Eau s'est ouvert lundi dernier à Istanbul, et à en croire la plupart des médias depuis quelques jours, il s'agirait du rassemblement de tout ce que la planète compte de gens responsables de l'intérêt général, très préoccupés par les problèmes liés à la gestion de cette ressource vitale.

D'ailleurs, comment douter de ces bonnes intentions lorsqu'on lit ici ou là depuis lundi que les 15.000 participants de ce 5ème forum (experts, responsables politiques ou des milieux d'affaires, militants associatifs) entendent prioritairement « lutter contre les gaspillages » ?


Comment comprendre alors les manifestations qui se sont produites lors de l'ouverture, et qui se sont fait disperser sans ménagement par un dispositif policier particulièrement dissuasif ?

En réalité, ce Forum Mondial de l'Eau n'est rien d'autre qu'une façade derrière laquelle avancent avec détermination les principaux acteurs de la marchandisation à l'échelle planétaire de ce bien commun de l'Humanité.


 

Lire la suite sur le site national du Parti de Gauche...



Retour à l'accueil